Le vertebroplastie ou cimentoplastie rachidienne

Qu’est-ce qu’une cimentoplastie rachidienne ?
La cimentoplastie rachidienne (ou vertebroplastie) correspond à l’injection d'une résine (appelé communément "ciment") de renforcement au sein d’une ou plusieurs vertèbre(s).

C’est une technique qui a été développée par un médecin radiologue français en 1987.

les indications de cette technique sont principalement les fractures et tassements des vertèbres (sur un os ostéoporotique ou sur un os sain) et les métastases rachidiennes.

Le grand avantage de cette technique est d’être mini-invasive, c’est à dire avec une petite ouverture cutanée de moins d’un centimètre, permettant une récupération extrêmement rapide (quelques jours le plus souvent).

Le ciment injecté est une résine, reconstituée sur la table d’intervention. Le chirurgien mélange une poudre avec un liquide formant le ciment, injecté pendant sa phase fluide. Le séchage définitif du ciment dure environ 15 à 30 minutes après injection et la douleur rachidienne disparaît généralement en 24 à 48 heures.

Le but premier recherché reste toujours celui du renfort mécanique, quelque soit l’indication chirurgicale.

Comme il n’y a pas de grande ouverture cutanée ou de de lésion musculaire majeure, les infections sont beaucoup plus rares que lors d’une chirurgie conventionnelle.

Comment se déroule l'examen ?

Le geste se déroule au CHR MERCY, au bloc opératoire.

Une brève hospitalisation est nécessaire pour pratiquer cette intervention (1 journée maximum). La préparation est la partie la plus importante et la plus longue de l’examen. Votre coopération est essentielle : elle contribuera à la rapidité du geste de ponction et diminuera les risques de douleur et de complications. Vous devez rester immobile pendant l'ensemble de la procédure et conserver la position dans laquelle on vous placera (à plat ventre).

La vertébroplastie / cimentoplastie comprend trois étapes principales :
  • Le repérage de la vertèbre à traiter sous contrôle radioscopique ou scanner,
  • La désinfection de la peau, une sédation et une anesthésie locale profonde est réalisée. Du fait de cette légère sédation, une consultation anésthésiste est obligatoire,
  • L’introduction de l’aiguille et le remplissage de la vertèbre par le ciment. Une biopsie osseuse peut être réalisée en cas de doute diagnostique.
L’aiguille est mise en place très précisément sous contrôle radiologique et l’injection de ciment est suivie en continu. Quelques images radiologiques seront prises pendant l’intervention.

Imagerie Médicale Radioest

Briey-Clouange-Metz-Talange
27 00
27 01
27 02
27 03
27 10
27 11
27 12
27 13
27 20
27 21
27 22
27 23

© Imagerie médicale Radioest Création dvweb